Entreprises : faut-il communiquer sur Facebook en 2022 ?

Peut-on se passer de Facebook dans le cadre d’une stratégie de marketing digital ? Est-il toujours judicieux d’y investir des moyens, du temps, des contenus digitaux.

12 minutes de lecture
Réseaux sociaux

Alors que TikTok, Instagram et Twitchs séduisent de plus en plus les interautes, la question d’inclure Facebook dans sa stratégie marketing peut légitimement se poser. Pour répondre à cette interrogation, nous avons passé en revue la situation actuelle sur Facebook. Voici tout ce qu’il faut savoir : état des lieux, perspectives, conseils et solutions en stratégie Social Media que vous pouvez implémenter dès maintenant.


Facebook à La Réunion en perte de croissance ?

Avec 526,000 utilisateurs à La Réunion en 2022, Facebook a perdu près de 1 % de son nombre d'abonnés ; en 2021, ce nombre était de 530 000. De manière globale, la plate-forme connaît depuis quelques années une baisse de son reach et du taux d’impressions de ses publications qui en plus génèrent moins d’engagements qu’auparavant.

Par ailleurs, la réputation du réseau social leader a été mise à mal par plusieurs scandales. Le plus connu étant l’affaire Cambridge Analytica, cette société accusée de siphonnage illégal de données personnelles sur Facebook pour influencer l'élection présidentielle américaine. 

En 2022, les utilisateurs de Facebook et des autres réseaux sociaux ou plates-formes en ligne au sens large sont plus sensibles quant à la sécurité de leurs données. 

Enfin l’âge moyen des utilisateurs de Facebook a évolué. Plus de 75% de l’audience de FB a désormais plus de 25 ans. Ce vieillissement traduit sans doute une incapacité à renouveler son audience. 



Quelques raisons de continuer votre travail en social média sur Facebook

Quelques arguments doivent tempérer cette version pessimiste de l’avenir du réseau

  • Facebook c’est près de 3 milliards de comptes dans le monde avec des marchés émergeants très forts à l’instar de l’Inde ou du Brésil.
  • Si l’essentiel des utilisateurs de la plateforme estcomposé des générations X et Y, la génération Z possède souvent un compte ne serait-ce que pour utiliser messenger. En tant que publicitaire vous devez prendre en compte cette donnée dans le panel des supports à cibler.
  • Facebook est un incroyable outil de curation et de développement de contenu. En simplifiant à l’extrême :  vous êtes fan de photos vous irez sur Instagram, vous préférez les vidéos vous irez sur Tik Tok, vous souhaitez relayer du contenu vous irez sur Facebook ou Twitter. Les réseaux se copiant les uns les autres, cette division est évidemment contestable mais elle confère à Facebook un statut à part entière. 
  • Avec WhatsApp, Facebook est désormais un média familial trans-générationnel. Ce canal offre un moyen de communication intéressant pour tout le monde. Vous, moi, proches, parents, amis…
  • En matière de perspectives, le changement de « Facebook » en « Meta »est un choix fort du groupe californien. Bien plus qu’une question d’appellation, Meta veut mettre en avant le métavers, ce nouvel univers considéré comme la prochaine génération d’Internet où des milliards d’utilisateurs pourront interagir, travailler et se divertir.
  • Et puis Métac’est aussi Instagram, Whatapp, les Métayers avec Facebook en pierre angulaire.

Les enjeux pour continuer à communiquer sur Facebook ?

Diversifier vos contenus

Facebook offre de nombreuses possibilités, d’abord en matière de création de contenu. Quel que soit le format utilisé (textes, photos ou vidéos), vous pouvez facilement poster du contenu de qualité pour capter l’attention de vos abonnés. Il est possible de créer des images à 360° et des contenus plus interactifs pour donner la possibilité à votre audience de mieux se projeter dans votre entreprise. Cette option est très intéressante, notamment pour les secteurs comme l’immobilier et la restauration. Autre fonction intéressante : les lives Facebook, qui permettent de faire des vidéos en direct, pour présenter votre équipe ou encore les coulisses de votre entreprise.

Comprendre l’algorythme

Facebook a tendance à privilégier les contenus qu’il estime les plus susceptibles de vous intéresser. Marc Zuckerberg s’y est engagé : créer du lien fort à valeur sociale. L’algorythme dérivé de l’ancien edgerank prend en compte des dizaines de critères de sélection : type de contenu, engagement passé, vitalité, heure de publication…. Ces critères déterminent alors la visibilité de votre post dans le fil d’actualité. Autrement dit, vous pouvez avoir 100000 followers et n’en touché que 1000. C’est ce qu’on appelle la portée organique. A vous de jouer donc pour rendre votre contenu engageant 
- privilégier les interactions, les questions, les jeux
mettez vous à la place de votre audience : en alignant vos contenus sur les attentes de votre public, vous pourrez l’engager à vos côtés.
- sur la forme, quand vous communiquez sur Facebook, il est important de prendre en compte la longueur de votre contenu. Privilégiez parfois le snack content, qui est un contenu plus facile à consommer ou parfois un contenu plus élaboré
Pour rendre vos contenus sur Facebook plus dynamiquse, il est conseillé d’accompagner votre texte d’une image (faut-il rappeler qu’une image vaut mille mots ?). Là encore, vous devez faire preuve d’originalité, et aussi de bon sens : votre image doit être parlante et cohérente avec contenu que vous souhaitez mettre en avant.


Utiliser la publicité 

L’outil publicitaire facebook fourni dans la business suite a fait un bond en avant. Avec une chiffre d’affaire de  28,3 milliards de dollars, Méta peut se targuer de capter une grande partie de la manne publicitaire. Les raisons à ce succès sont assez évidentes : une audience captive, segmentée et multi-réseau que vous pouvez toucher avec un CPM inférieur à 1 euros. L’outil publicitaire facebook offre en effet aux annonceurs de nombreux avantages et possibilités. Publicité native ou déportée, en notoriété ou en performance, statique ou vidéo… faites votre choix. 

Eviter le chevauchement d’audiences 

Avec 80% de la population française et réunionnaise présente sur les réseaux sociaux, le social média est devenue une composante essentielle d’une stratégie digitale aboutie. C’est un fait incontournable, facile à comprendre. La question du recoupement des audiences elle est plus délicate. Rappelons-le, l’avantage d’une publicité prise sur un média social tient notamment à la possibilité qu’offre le média d’exposer une seule et même personne. C’est le principe fondamental qui permet de distinguer la notion de reach et d’impression. Si vous rester dans l’environnement méta, pas de problème vous pouvez toucher une meme personne sur FB et Instagram et donc adapter la répétition de votre contenu. Si vous passez d’un réseau méta à un autre réseau, la question est plus délicate. Aussi à démultiplier les supports sur lesquels vous allez communiquer, vous risquez de répéter le message plusieurs fois et parfois de cannibaliser votre audience. Il existe 2 solutions : multiplier les contenus pour les adapter aux différents canaux ; faire le choix de limiter les chevauchement d’audience. Cette dernière option vous incite à choisir 2 réseaux sociaux maximum en partant du principe qu’au delà vous risquez de répéter le message à la même personne. 


Alors Facebook, on garde ou on passe à autre chose ? 

Facebook reste le point central et incontesté des réseaux sociaux depuis sa création en 2004. Avec la venue de nouvelles fonctionnalités, le réseau social a su rebondir et maintenir sa position de leader. Et ce, malgré des périodes très difficiles. Facebook est toujours pertinent, notamment pour les entreprises qui ont su mettre en place une stratégie efficace visant à répondre aux attentes de leur audience.

Quoi qu’il en soit, des alternatives existent pour réussir votre stratégie globale sur les réseaux. Si vous vous adressez à un public jeune en dessous de 25 ans à la Réunion, il peut être intéressant de tester d’autres plates-formes comme Instagram, Snapchat ou encore TikTok qui sont aujourd’hui les réseaux sociaux préférés des générations Z et Y. TikTok est en 2022  le réseau social sur lequel vous devez absolument miser en 2022.

Enfin, si vous avez des objectifs de communication B2B très élevés, LinkedIn serait peut-être un choix plus judicieux. La meilleure chose à faire pour commencer est de prendre le temps de bien définir votre cible, ensuite étudier chaque plate-forme ainsi que leurs spécificités. C’est de cette façon que vous pourrez élaborer la stratégie Social Media la plus pertinente. Que ce soit sur Facebook et sur tous les réseaux.
 

Réseaux sociaux
Responsable Stratégies chez Newlions. En quelques mots : Mec sympa, grand fan de tarte au citron, Torren Martyn, Nina Simone et David Lynch. Et pas que !

Vous avez un projet ?